Notre engagement déontologique

L’Institut map’UP et les praticiens en bilan de compétences s’engagent auprès des bénéficiaires bilans de compétences et partenaires de financement, à respecter les règles déontologiques définies ci-dessous.

Ethique professionnelle
1) L’Institut map’UP et les Praticiens en bilan de compétences s’engagent à exercer l’activité bilan de compétences en appliquant les principes de la déontologie et de l’éthique professionnelle :

  • Respect de la personne dans son intégrité et ses valeurs
  • Respect de son indépendance de jugement et d’action
  • Honnêteté, neutralité et bienveillance dans l’accompagnement
  • Respect de la confidentialité professionnelle

2) L’Institut map’UP et les Praticiens en bilan de compétences s’engagent à réaliser les actions bilans de compétences dans le respect du cadre prévu par les articles R6313-4 à R6313-8 du code du travail – décret n° 2018-1330 du 28 déc 2018. Le bilan de compétences ne peut être réalisé qu’avec le consentement du bénéficiaire.

Confidentialité : L’Institut map’UP et les Praticiens chargés de réaliser les bilans de compétences sont tenus au secret professionnel et nous nous engageons à proposer un environnement garantissant la discrétion et la confidentialité des échanges.L’Institut map’UP et les Praticiens en bilan de compétences s’engagent à respecter l’article R.6313-7 : le bénéficiaire est seul destinataire des résultats détaillés et d’un document de synthèse qui ne peuvent être communiqués à un tiers qu’avec son accord. Les documents élaborés pour la réalisation du bilan de compétences seront détruits dès le terme de l’action. Ces dispositions ne s’appliquent cependant pas pendant un an au document de synthèse et aux documents faisant l’objet d’un accord écrit de la part du bénéficiaire, fondé sur la nécessité d’un suivi de sa situation.

L’Institut map’UP s’engage à ne pas conserver les questionnaires map’UP et Topologie des talents au-delà du temps nécessaire à leur exploitation.

Engagement de l’Institut map’UP à l’égard des Praticiens en bilan de compétences

L’Institut map’UP s’engage à :

  • Transmettre aux Praticiens en bilan de compétences les informations nécessaires au bon déroulement du bilan.
  • Transmettre aux Praticiens les fichiers élaborés pour l’accompagnement bilan, et leur mis à jour, pour assurer le suivi du bilan.
  • Apporter aux Praticiens en bilan de compétences le soutien nécessaire, et des séances de training régulières, afin de garantir leur bonne pratique du bilan de compétences avec la méthode map’UP.
  • Etablir avec les Praticiens en bilan de compétences un contrat définissant le cadre d’intervention et de rémunération pour chaque bilan de compétences engagé.
  • Transmettre l’évaluation de la formation faite par le stagiaire après la formation

Engagement des Praticiens en bilan de compétences

Le Praticien en bilan de compétences s’engage à :

  • Respecter les 3 phases légales du bilan de compétences
  • Remettre au bénéficiaire une synthèse écrite à la fin du parcours qui comporte les indications suivantes : circonstances du bilan ; compétences et aptitudes du bénéficiaire au regard des perspectives d’évolution envisagées ; le cas échéant, éléments constitutifs du projet professionnel et éventuellement du projet de formation du bénéficiaire et principales étapes prévues pour la réalisation de ce projet.
  • Utiliser la méthode map’UP pour faire émerger les motivations profondes du bénéficiaire et ses talents spécifiques, afin de l’aider à définir un projet qui réponde à ses besoins, et à son écologie.
  • Accepter un contrôle et un suivi de sa prestation et de la qualité de son intervention par l’Institut map’UP, afin de garantir la réalisation des bilans de compétences dans le respect du Référentiel National Qualité et du cadre légal défini par le code du travail.
  • Avoir signé la charte d‘engagement des formateurs sous-traitants

Amélioration continue de la qualité de la formation :

Les Praticiens en bilan de compétences s’engagent à

    • Récolter les remarques des bénéficiaires à tout moment de la formation et à en faire part à l’Institut map’UP qui les prendra en considération.
    • Faire un retour sur les aléas et les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre du bilan.
    • L’Institut map’UP s’engage à récolter les remarques des bénéficiaires issus des fiches d’évaluation et à apporter les modifications/améliorations jugées nécessaires, dans l’objectif de répondre à une amélioration continue de la qualité de la formation.

Les limites du champ d’intervention du bilan de compétences : Le bilan de compétences a pour objectif de faire un point sur la situation professionnelle du bénéficiaire, en vue de la faire évoluer dans le sens des objectifs définis en début de bilan. Il n’est en aucun cas un accompagnement visant à prendre en charge une problématique d’ordre personnelle, voire psychologique. Le Praticien pourra, le cas échéant, orienter le bénéficiaire vers des soins complémentaires ou des pratiques adaptées.

Le Praticien en bilan de compétences s’engage à alerter le bénéficiaire et également l’Institut map’UP, lorsqu’il perçoit un manque de disponibilité, une non-adhésion au travail du bilan, ou encore l’émergence de conflits ou de résistance chez le bénéficiaire, gênant le travail de progression du bilan, ou en compromettant l’atteinte des objectifs finaux.

Institut map’UP
Siège Social : 10 rue de la Messe
77590 Bois le roi

Organisme de formation n°11770584277
N°Siret : 53766448400012
CONTACTEZ-NOUS
Par email
Par téléphone : 01 64 81 24 48

Retrouvez nous sur LinkedIn

Règles déontologiques et cadre légal
Politiques de confidentialité